Accueil INTERNATIONAL Forum d’Entreprenariat de la TEF 2019 : Autonomisation des jeunes entrepreneurs africains...

Forum d’Entreprenariat de la TEF 2019 : Autonomisation des jeunes entrepreneurs africains au cœur de l’événement

DR.

(Communiqué de presse) La cinquième édition du Forum entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu (TEF) qui s’est tenue les 26 et 27 juillet 2019, à Abuja (Nigeria), a vu la participation de cinq présidents africains et des milliers de jeunes entrepreneurs africains.

A la faveur de cet événement qui se veut le rassemblement le plus influent de l’écosystème de entrepreneuriat africain, la Fondation Tony Elumelu a été à l’avant-garde du plaidoyer en faveur de entrepreneuriat comme catalyseur de la transformation économique de l’Afrique.

L’événement a réuni plus de 5 000 participants de 54 pays africains, dont des représentants des 7 521 bénéficiaires du Programme d’Entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu. Plus de 60 intervenants mondiaux des secteurs public et privé de 3 continents ont participé à des master classes, des séances plénières et des débats interactifs axés sur la génération d’idées et la définition de mesures concrètes que l’Afrique doit mettre en œuvre pour autonomiser sa jeunesse et accélérer son développement.

Les invités ont échangé directement avec de jeunes entrepreneurs venant des 20 pays africains où UBA est présente, qui ont présenté leurs produits et solutions innovants sur à UBA Marketplace, animé par la banque africaine de référence mondiale, United Bank for Africa (UBA).

Animé par le journaliste américain et animateur de l’émission de CNN, Fareed Zakaria GPS, le débat présidentiel, qui a constitué le point marquant de cet événement de deux jours, visait à tracer la voie à suivre pour éradiquer la pauvreté en Afrique par la création d’emplois.

On a compté parmi les leaders du secteur public, Paul Kagamé, président de la République du Rwanda ; Macky Sall, de la République du Sénégal ; Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC); Yemi Osinbajo, Vice-président de la République Fédérale du Nigéria; et Ruhakana Rugunda, Premier ministre de la République d’Ouganda, représentant le président de la République d’Ouganda, S.E. Yoweri Museveni.

Les soins de santé ont occupé une place prépondérante dans les discussions lorsque les dirigeants des secteurs de la santé – publique et privé – ont abordé ce thème lors de la séance plénière intitulée “Le rôle des soins de santé dans la transformation économique”.

Lors du Forum, Tony O. Elumelu (CON), promoteur de la Fondation Tony Elumelu, a réitéré l’urgence de créer des emplois sur le continent afin de catalyser le développement de l’Afrique. « L’extrémisme est un produit de la pauvreté et du chômage. La pauvreté, où qu’elle se trouve, est une menace pour tous et partout, » a-t-il déclaré. « Si nos dirigeants comprennent la raison et la raison d’être de la réussite de nos jeunes, ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour les soutenir. », a-t-il déclaré.

Il a également réitéré le rôle de la technologie en tant qu’instrument clé dans l’accélération du développement en citant TEFConnect, la plateforme de réseautage numérique pour les entrepreneurs africains lancée par la Fondation Tony Elumelu en 2018. Avec plus de 500 000 utilisateurs enregistrés, le hub fournit une plate-forme aux entrepreneurs pour nouer des partenariats d’affaires quel que soit leur situation géographique.

Prononçant le discours liminaire, le Vice-Président du Nigéria, Yemi Osinbajo a commenté l’impact de la Fondation Tony Elumelu : « En suscitant cette intervention, Tony Elumelu nous a obligés à nous concentrer sur ce qui compte vraiment, notre jeunesse et leurs rêves. Le message adressé aux géants des affaires émergents d’Afrique est clair: comment et comment pouvez-vous contribuer, comme Tony Elumelu, à autonomiser la prochaine génération, la aidant à réaliser ses propres rêves? », s’est –il interrogé.

Le forum s’est achevé par une visite d’UBA Marketplace, où des entrepreneurs de tout le continent ont exposé leurs produits. Un concours de pitch a vu le vainqueur remporter une subvention de 5 000 dollars offerte par United Bank for Africa (UBA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here