Accueil MARCHES FINANCIERS Les marchés aux abois avant une semaine décisive pour Donald Trump

Les marchés aux abois avant une semaine décisive pour Donald Trump

Les marchés asiatiques ont la gueule de bois ce matin du 05/11/2018. La faute à un retour de bâton, après la vague d’optimisme qui avait bercé les investisseurs en fin de semaine dernière.

Dans des marchés qui restent bipolaires, au gré des tensions et des détentes économico-politiques, l’ouverture européenne est attendue proche de l’équilibre en dépit des baisses marquées enregistrées en Asie.

Quoique positive, la semaine boursière précédente s’était achevée sur une note prudente à Wall Street, tiraillée entre les signaux positifs envoyés par Donald Trump sur un accord commercial avec la Chine en fin de mois et des perspectives moins solides que prévu pour Apple couplées à un solide rapport sur l’emploi qui fait craindre une accélération de la politique de resserrement monétaire de la Fed. Voilà pour la toile de fond.

L’actualité plus immédiate, c’est une succession d’événements qui n’ont pas même eu le bon goût d’attendre votre réveil. Cette nuit, le Président chinois Xi Jinping a une fois encore plaidé pour un commerce multilatéral tout en annonçant de nouvelles réductions de droits de douane (pas vis-à-vis des Etats-Unis, évidemment), un dialogue accéléré avec l’UE et le Japon et des mesures pour garantir une meilleure protection des droits des sociétés étrangères.

Il a aussi affirmé que la trajectoire de croissance de son pays n’avait pas changé, mais n’a pas annoncé de mesures de soutien à l’accélération, comme certains l’espéraient. Par ailleurs, c’est à 6h00 ce matin que les Etats-Unis ont réactivé l’embargo sur le pétrole iranien, ce qui n’a l’air de faire ni chaud ni froid à l’or noir.

Quant au programme de la semaine, il est copieux. Mardi 06 /11/2018, Theresa May doit réunir son cabinet pour évoquer les dernières avancées sur le Brexit, tandis que les Etats-Unis votent pour les élections de mi-mandat. Mercredi l’AIE doit publier son dernier rapport sur le pétrole.

Le 8 novembre prochain, la Fed devrait annoncer un statu quo sur ses taux, la prochaine hausse étant prévue en décembre, tandis que la Commission européenne dévoilera ses dernières prévisions économiques. A partir de vendredi, Donald Trump et Mike Pompeo seront à Paris en vue des célébrations du centenaire de la fin de la Grande Guerre. Le Président américain devrait aussi y rencontrer Vladimir Poutine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here