Accueil FORMATION Air France, Asecna services et Asam vont redynamiser l’Institut africain des métiers...

Air France, Asecna services et Asam vont redynamiser l’Institut africain des métiers aériens

A travers des prises de participations dans le capital l’Institut africain des métiers aériens (IAMA), Air France, Asecna Services SA/AG et Asam S.A. s’engagent à apporter un souffle nouveau à cet établissement en vue de son développement.  

Basé à Bamako au Mali, l’IAMA s’apprêt a voir l’entrée dans son capital, des actions d’ASAM S.A (55 %), ASECNA SERVICES SA/AG (35 %) et d’Air France Finance (10 %). Cet établissement situé à l’avant-garde des formations aéronautiques en Afrique de l’Ouest et du Centre, par ailleurs, société de droit privé malien, est un organisme de formation agrée par l’Agence nationale de l’aviation civile du Mali et accréditée par IATA.

Créé en 2005, à l’initiative de l’État malien, de l’ASECNA et d’Air France, l’IAMA offre une gamme complète de formations aéronautique dans les domaines réglementaires, métiers, entretien matériel de piste, attitude et management commercial.

Pour Dominique Dreuil, Directeur Général d’ASAM SA : « L’IAMA a un rôle très important à jouer dans la région car il constitue la seule offre africaine de formations aéronautiques aux standards internationaux. C’est un projet innovant et fort de sens. Nous avons une approche pédagogique et culturelle adaptée. Nous portons l’ambition d’élargir le portefeuille des formations à d’autres domaines aéronautiques dans un avenir proche. »

Quant au Directeur Général d’ASECNA, Mohamed Moussa, selon lui « l’IAMA s’inscrit naturellement dans le projet d’ASECNA qui est de développer les synergies et compléter l’offre de nos trois prestigieuses écoles en Afrique de l’Ouest et du Centre. Cet institut est le bienvenu et jouera un rôle stratégique dans le renforcement du secteur de l’aviation dans cette région ».

La Direction de la Communication d’Air France a, quant à elle indiqué qu’ : « En tant que partenaire stratégique, la compagnie Air France s’efforcera de faciliter le développement de cet Institut qui fait l’honneur du Mali et plus généralement de la sous-région. »

Autrement dit, les expériences en Afrique, d’Air France, d’ASECNA SERVICES SA/AG et d’ASAM S.A mises à disposition de l’IAMA, permettront à cet institut de respecter son engagement à fournir des cours variés qui reflètent les besoins régionaux du secteur de l’aviation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here