Accueil DEVELOPPEMENT DURABLE Selon Geslin Omeme Essono ‘’Le Recojac entend prendre une part active aux...

Selon Geslin Omeme Essono ‘’Le Recojac entend prendre une part active aux travaux de la 7ème Semaine africaine de l’eau’’

En sa qualité de point focal du Réseau eau et climat des organisations de jeunes de l’Afrique centrale (RECOJAC), Geslin Omeme Essono (photo), décline les grands enjeux de la 7e Semaine africaine de l’eau que Libreville abrite du 29 octobre au 02 novembre courant.

Selon lui, à la faveur de cet événement, le Réseau eau et climat des organisations de jeunes de l’Afrique centrale (RECOJAC), envisage saisir cette opportunité pour décliner son action et mieux s’implémenter.

Pour le RECOJAC, cette rencontre placée sous le thème « Vers la réalisation de la sécurité de l’eau et l’assainissement géré de manière sûre pour l’Afrique » devrait ainsi servir de tremplin, afin de pouvoir exposer la situation réelle du continent, en la matière, auprès des membres du Conseil des ministres africains de l’Eau, des ONG, des institutions et des partenaires au développement qui feront le déplacement de Libreville.

Par ailleurs, poursuit Geslin Omeme Essono « le Recojac entend également s’appuyer sur le Partenariat mondial de l’eau (PME/Global Water Partenership GWP), son principal partenaire, pour jouer à fond toute sa partition ».

Car, selon lui, les attentes de cette rencontre sont si énormes. Ce du fait « qu’elle permettra au réseau de mieux se faire connaitre auprès des paritaires qui prendront aussi part à cette semaine, afin de pouvoir mener ensemble des actions et activités en faveur de la jeunesse dans les domaines de l’eau ».

Enfin, toujours selon Geslin Omeme Essono « Nous comptons aussi promouvoir les politiques de l’eau dans nos pays respectifs et vulgariser les recommandations prises dans ce genre de rencontre ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here