Accueil INTERNATIONAL Mark Robinson nommé nouveau directeur exécutif de l’ITIE

Mark Robinson nommé nouveau directeur exécutif de l’ITIE

(Communiqué de prese) Le conseil d’administration de l’Initiative pour la Transparence dans les industries extractives (ITIE) a annoncé aujourd’hui la nomination de Mark Robinson (photo), au poste de directeur exécutif du Secrétariat international de l’ITIE.

Actuellement directeur mondial du Centre de gouvernance de l’Institut des ressources mondiales (WRI), il prendra ses fonctions à la fin du mois de novembre 2018. « Mark Robinson est une figure très respectée au sein de la communauté internationale du développement, à la croisée des mondes de l’action politique, de la recherche et de la philanthropie », a déclaré le président du Conseil d’administration de l’ITIE Fredrik Reinfeldt.

« Je me réjouis à l’idée de travailler avec Mark et de poursuivre avec lui les efforts de l’ITIE visant à répondre aux questions soulevées par la gestion transparente et responsable des ressources pétrolières, gazières et minières à travers le monde. Je pense notamment à la transparence concernant les bénéficiaires effectifs, la transparence des contrats et la divulgation systématique des données extractives. Si d’importants progrès ont été réalisés ces dix dernières années, nous devons aux citoyens des pays riches en ressources naturelles de nous mobiliser pour une meilleure gouvernance afin de garantir que les revenus du secteur extractif profitent réellement à tout le monde. »

De nationalité britannique, M. Robinson possède une solide expérience en politique appliquée et en recherche sur les questions de gouvernance, de transparence et de conflit. Au sein du WRI, il a dirigé la conception d’une stratégie ambitieuse pour la gouvernance climatique et environnementale, axée sur la résilience au changement climatique, l’accès à l’énergie, la démocratie environnementale et la gouvernance des ressources naturelles.

Au cours de ses trente années de carrière à l’international, M. Robinson a occupé de nombreux postes de direction et de gestion, que ce soit au WRI, au Département britannique du Développement international, à l’Institut d’études du développement, à la Fondation Ford ou à l’Institut de développement d’outre-mer. Il est actuellement président du Comité directeur du Secrétariat du Partenariat pour un gouvernement ouvert.

« C’est à la fois un immense honneur et une grande responsabilité d’être nommé directeur exécutif de l’ITIE et de la conduire dans sa deuxième décennie », a déclaré M. Robinson. « Je suis convaincu que l’amélioration de la transparence et le renforcement de la responsabilité peuvent apporter des améliorations fondamentales au bien-être des pays et à la vie de leurs citoyens. Je pense que l’ITIE est extrêmement importante pour la gouvernance du secteur extractif et qu’elle incarne un modèle d’innovation permettant de résoudre des problèmes apparemment inextricables. »

M. Robinson est titulaire d’un doctorat en politique comparée de l’Université du Sussex, avec une spécialisation en politique de l’Inde contemporaine. Il est également diplômé d’une licence de sciences politiques et sociales de l’Université de Cambridge et d’une maîtrise de politique comparée de l’Université du Sussex.

M. Robinson sera basé au siège de l’ITIE, à Oslo en Norvège. Il prendra la relève du directeur exécutif par intérim, Eddie Rich, qui retrouvera son poste de directeur adjoint du Secrétariat international de l’ITIE.

« Mark arrive dans une petite organisation, solide et importante, qui a accompli beaucoup de choses en peu de temps », a indiqué M. Rich. « Toutefois, il reste encore des défis à relever. Les pays et leurs citoyens ne tirent pas encore profit de leurs ressources naturelles comme ils le devraient, les entreprises transparentes et honnêtes ne sont pas toujours capables d’affronter la concurrence dans des conditions équitables et, dans de nombreux pays, l’espace civique se ferme de plus en plus. L’ITIE a besoin d’aider les réformateurs à insuffler le changement. L’équipe se réjouit à l’idée de travailler avec Mark sur ces questions. »

« Je suis très heureux de la chance qui m’est donnée de diriger une équipe talentueuse et déterminée et de collaborer étroitement avec le Conseil d’administration. Je suis particulièrement enthousiaste à l’idée d’apprendre au contact des nombreuses personnes dévouées ainsi qu’auprès des gouvernements et des organisations qui soutiennent le travail de l’ITIE dans plus de 50 pays, et de pouvoir définir avec eux les orientations futures pour poursuivre l’excellent travail réalisé jusqu’à ce jour. En ces temps de polarisation et d’adversité accrues, les mécanismes basés sur le consensus permettant de relever les défis en matière de gouvernance n’ont jamais été aussi importants », a ajouté M. Robinson.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here