Accueil DEVELOPPEMENT L’UE et la FAO font le point de leur coopération en Afrique

L’UE et la FAO font le point de leur coopération en Afrique

En concluant la semaine dernière un partenariat renforcé dans le cadre du Réseau mondial contre les crises alimentaires, l’Union européenne (UE) et la FAO ont fait le point de leur coopération.

Ainsi les contributions de l’UE représentent 45% du budget de la FAO, soit € 239 millions en 2017. Quant aux projets, entre 2007 et 2017, l’UE a investi quelque € 1,5 milliard dans plus de 250 programmes menés par la FAO dans 60 pays dont, sur la période 2014-2017, près de la moitié en Afrique.

Environ 80% du soutien de l’UE envers la FAO provient du Département de développement et de coopération internationale de la Commission européenne, le reste des contributions émanant du Département chargé des opérations d’aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne, des départements de l’UE spécialisés dans les sols, la recherche ou encore l’agriculture, les pêches, la sécurité alimentaire et la protection des plantes ont également contribué.

« Ces contributions ont permis de renforcer ses opérations suite à la crise des produits alimentaires entre 2007 et 2008, puis en 2017, et notamment de lutter contre l’insécurité alimentaire et de remédier à des problèmes de développement agricole liés aux conflits, à la migration, à l’environnement ou encore au changement climatique », souligne le communiqué.

Pourtant, malgré ces sommes sur une telle durée, la situation demeure préoccupante dans nombre d’endroits. Pour l’UE comme pour la FAO, obligation de moyen ou de résultat ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here