Accueil LA UNE Olam palm va exporter 50 000 tonnes d’huile de palme brute vers...

Olam palm va exporter 50 000 tonnes d’huile de palme brute vers le Cameroun

Afin de garantir l’approvisionnement des producteurs des huiles végétales raffinées, le gouvernement camerounais vient d’autoriser l’importation d’une cargaison de 100 000 tonnes d’huile de palme brute et de ses dérivés au cours de l’année 2018 courante.

C’est au cours d’une session du Comité de régulation de la filière des oléagineux, tenue le 2 octobre dernier à Yaoundé, la capitale camerounaise, que le président dudit comité, Emmanuel Koulou Ada a révélé cette information. Avant de préciser que ces importations proviendront de l’Indonésie et du Gabon, à raison de 50 000 tonnes pour chaque pays.

Concrètement, les importations du Gabon seront assurées par le groupe singapourien Olam, le reste devant être le fait « des traders de l’Indonésie », a précisé Emmanuel Koulou Ada.

Pour rappel, après avoir longtemps culminé à 100 000 tonnes par an, le déficit structurel annuel en huile de palme brute dont souffre le Cameroun atteint désormais 130 000 tonnes, officiellement. Cette situation, apprend-on, est la conséquence de l’accélération des investissements par les raffineurs, alors que la production locale, elle, stagne depuis des années.

Le Gabon n’est pas à sa première expérience dans ces exportations. En quelques années, le pays est devenu un important bassin de production d’huile de palme brut en Afrique centrale grâce à ses plantations d’Awala et de Kango.

En octobre 2016, Olam Palm avait déjà exporté plusieurs tonnes d’huile de palme de la raffinerie d’Awala qui faisait d’ailleurs ses premières exportations vers le Cameroun. Le 15 mai 2018, la société a encore procédé au chargement de la première cargaison de 3 000 tonnes d’huile de palme, au départ du Terminal à conteneurs du New Owendo International Port.

Et pour la bonne gouverne, selon les données du ministère de l’Economie, la production d’huile de palme brute d’Olam Palm Gabon a progressé de 93,2% au premier semestre 2018, par rapport au 1er semestre un an plus tôt, soit 17 320 tonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here