Accueil Non classé Difficile cohabitation entre la GSEZ Port et le groupe Bolloré au Nouveau...

Difficile cohabitation entre la GSEZ Port et le groupe Bolloré au Nouveau port international d’Owendo

La cogestion du nouveau port d’Owendo entre la GSEZ Port et le groupe Bolloré, gérant du terminal de conteneurs de ladite infrastructure semble essuyer ses premiers revers.

En effet, depuis près de trois mois, du fait des problèmes liés à la logistique ainsi qu’au transport, la nouvelle infrastructure portuaire éprouve des difficultés à approvisionner ses principaux clients asiatiques en facettes d’Okoumé, leur principale matière première.
Ainsi, du fait d’une gestion peu optimale du terminal par Bolloré Transport & Logistics, de nombreuses unités n’auraient plus d’espaces disponibles aujourd’hui pour stocker leurs caisses en placages, indique-t-on.

À ces griefs, s’ajoute le scénario d’une logistique local lourde qui se traduit par le long délai de livraison aux principaux acheteurs et qui met en péril, «le calcul des bénéfices lorsque nous avons acheté des terrains coûteux et des usines bien établies », a récemment déclaré un producteur confronté à cette situation.

Selon certaines sources, cette situation vient clairement poser le problème de difficile cohabitation entre la GSEZ Port et Bolloré Transport & Logistics, deux entreprises aux visions économiques peu communes. Une situation qui, malheureusement obère les efforts fournis par la GSEZ, pour un meilleur flux portuaire, avec la conséquente production de la Zone économique spéciale de Nkok, destinée en grande partie à l’exportation.

Or, le Gabon qui peut actuellement exporter de 300 à 350 conteneurs de facettes d’okoumé par mois sur le marché indien et partant international est confronté à l’épineux problème de la disponibilité des cargos et des conteneurs.

Une situation que déplorent les industries indiennes du contreplaqué et les acheteurs commerciaux qui sont en attentes de leurs commandes enregistrées depuis près de deux à trois mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here