Accueil LA UNE Transport & logistiques : SATRAM largue à nouveau ses amarres

Transport & logistiques : SATRAM largue à nouveau ses amarres

Cela, après avoir failli définitivement jeter l’ancre, du fait d’un certain nombre de contingences conjoncturelles et structurelles.

Ainsi, grâce à la mise en place d’un nouveau management, après la tempête le beau temps semble donc de retour. La société gabonaise de logistique spécialisée dans le transport multimodal, SATRAM largue progressivement à nouveau les amarres.

L’information a été donnée ce 27 septembre 2018, à la presse par la nouvelle équipe dirigeante, grâce à la mise en place d’un nouveau et vaste plan de redéploiement malgré sa situation de redressement judiciaire. Ainsi, pour son retour sur la scène économique nationale, le premier dossier à solutionner a été relatif au volet social.

Malgré un contexte économique bien morose, la direction générale s’est engagée à maintenir la régularité salariale ainsi qu’à solder la première vague des départs volontaires de 2017, qui était en attente d’un solde de tout compte. Dans le même registre, une deuxième vague de départs volontaires pour 2018 a été validée et soldée pour un montant de près de 1,5 milliards de FCFA, pour un total de 165 employés.

Le second volet de ce vaste chantier de réformes a, quant à lui concerné la mise en place, un programme de remise à niveau de la flotte, afin de continuer à proposer des services logistiques aux opérations de transports de marchandises et de véhicules légers ou industriels. Ce plan se veut à la fois maritime, avec l’acquisition de nouvelles unités flottantes et terrestre avec l’acquisition de nouvelles grues.

Pour la reprise après près un arrêt de près d’un an demi, la société dispose de quatre navires. Elle dessert à nouveau la ville de Port-Gentil à partir de Libreville, avec deux voyages par semaine.

Fort de ce nouveau dispositif, «plusieurs entreprises locales ont renouvelé leur confiance à SATRAM. Une situation qui permet ainsi d’assurer deux rotations maritimes par semaine entre Libreville et Port-Gentil, de redynamiser tout le secteur de l’économie maritime dans le pays, en offrant plus de facilités et d’opportunités aux importateurs et exportateurs des produits de consommation de base.», a indiqué Mboumba Bardaï Ali, le directeur d’exploitation.

Dans ce repositionnement, la société envisage également la reprise de la ligne internationale de Douala. Pour être toujours plus proche des attentes de ses clients, SATRAM propose également un suivi personnalisé des opérations ainsi que des solutions de stockage et de distributions adaptées à tous les besoins.

Toutefois, a enfin indiqué Mboumba Bardaï Ali, «au regard de son fort impact social, et face à la rupture de certains de ses contrats par quelques opérateurs économiques du secteur pétrolier, la société sollicite un soutien ainsi qu’une attention particulière des autorités et partenaires économiques ».

Pour rappel, la société SATRAM est un prestataire de logistique intégrée de droit gabonais. Elle offre des solutions logistiques innovantes adaptées à l’industrie pétrolière au Gabon et partant, dans le golfe de Guinée, où il exerce depuis près de 30 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here