Le 22 septembre dernier à Franceville, le directeur général de la CAISTAB, Ismaël Ondias Souna, a procédé au lancement d’un programme national, dénommé, ‘’ACTIONGAZ’’, qui consiste à la vente de bouteilles de gaz butane par 300 jeunes, sur toute l’étendue du territoire gabonais.

Pour lutter contre la pauvreté et le chômage chez les jeunes, mais aussi, étendre le réseau de distribution du gaz butane, dans l’arrière-pays, le directeur général de la Caisse de stabilisation et d péréquation (CAISTAB), a, le 22 septembre dernier, à Franceville, procédé au lancement d’un programme national dénommé, ‘’ACTIONGAZ’’.

Un projet qui consiste, à rendre autonome, 300 jeunes, qui exerceront dans la vente de bouteilles de gaz butane, sur une période de deux ans, mais aussi, à harmoniser le prix de vente public du gaz butane dans les provinces, à lutter contre la pauvreté et le chômage des jeunes et autonomiser les jeunes Gabonaises et Gabonais.

Pour Ismaël Ondias Souna, directeur général de la CAISTAB ‘’ACTIONGAZ’’ représente un programme d’activités génératrices de revenus qui vise l’autonomisation de 300 jeunes gabonaises et gabonais par la vente de bouteilles de gaz butane sur l’ensemble du territoire.

Deux provinces choisies pour la phase pilote, le Haut-Ogooué et l’Ogooué-lolo mais il a ajouté que, « ce programme s’étendra ensuite dans les autres provinces notamment celles de l’Ogooué-Maritime (Omboué et Gamba) et de l’Estuaire », dans un délai relativement court.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here